Guillaume ALLEMAND

Accès direct

Guillaume ALLEMAND

alt

Guillaume ALLEMAND : Artiste plasticien

 

Guillaume ALLEMAND est issu  d’une famille d’artistes ;  il fait d’abord  huit ans de conservatoire de musique et une formation de Modern Jazz. Il devient ensuite ornithologue par passion pour la nature,  puis s’adonne à une pratique professionnelle de la photographie, avant de devenir plasticien. Aujourd’hui encore, toutes ces expériences nourrissent  et tissent la trame et l’évolution de son œuvre.

C’est en 2002 que Guillaume ALLEMAND décide de se consacrer à cette matière qui l’a toujours fasciné : l’os. Pour lui, l’os est un matériau noble, symbole de la force et de la perfection du vivant car il constitue la charpente, la mécanique du corps.    

L’os a été utilisé par l’homme de tout temps. Dans l’histoire de nombreux peuples, la véritable âme résidait dans les os du corps. Certains même, reconstituaient fidèlement le squelette du gibier une fois la chair consommée afin que l’animal puisse ensuite ressusciter. Dans l’antiquité grecque, on brûlait les ossements de l'animal pour qu’il regagne les cieux, origine de la vie, et se régénère. Ce retour des os à la nature assurait ainsi la continuité des espèces et le cycle de la vie.

Dans l’histoire, l’os est également une source infinie de création. De l'outil aux bijoux, en passant par de nombreux objets à symbolique religieuse, l'os est partout présent et respecté. Pour Guillaume, le travailler est une  manière de sublimer la vie.

 

Guillaume ALLEMAND a choisi l’os comme matière pour réaliser de surprenantes oeuvres monochromes abstraites,  proches du constructivisme.

L’artiste donne une place exclusive au matériau qu’il utilise et organise avec minutie. Il prend le temps d’approfondir chaque composition en opérant des suites et des constructions qui lui permettent d’expérimenter l’ordonnancement de l’espace et l’impact de la lumière qui fait vivre ses créations.

Pour échafauder ses compositions, il crée les clairs obscurs en jouant sur  l’emplacement des pièces qu’il pose une à une.  Il obtient les  contrastes grâce à la  grande variété de formes qu’il  leur donne en les façonnant tel un ébéniste.

Ces œuvres varient du monochrome blanc au noir et blanc photographique en fonction de la lumière qui restitue d’une manière essentielle les jeux de composition, le relief et le velouté de la matière et nous transporte dans des dimensions inattendues.

Guillaume ALLEMAND crée ainsi des oeuvres géométriques et rythmées d’une grande pureté esthétique, où l'interaction des formes crée une tension à l'intérieur du tableau.

  

Repères :

- Ateliers d’Art de France 2004 – Paris : Lauréat du concours des Jeunes Créateurs

- SALON D’AUTOMNE 2007 et 2008 – Paris : Prix  de « l’Art mural 2007 »

- MAC Paris 2009 - Paris :  Salon d'art moderne et contemporain

- ART ELYSEE 2010 – Paris : Foire d'art moderne et contemporain

 




  • «« Début
  • « Préc
  • 1
  • Suivant »
  • Fin »»


Affiche #  
Résultats 1 - 20 de 20